ATA iSpec 2200 et ASD S1000D.



Pourquoi la S1000D, un standard initialement militaire, est de plus en plus adopté dans l’aéronautique civil ?


L’origine de la standardisation des données techniques de maintenance remonte à la naissance de l’ATA dans les années 50. Cette organisation a produit plusieurs standards documentaires jusqu’à l’ATA iSpec 2200, qui est toujours en vigueur aujourd’hui en couvrant la très grande majorité du parc aérien mondial. C’est au début des années 2000 avec le lancement de deux gros projets par les deux majors de l’aéronautique, Boeing avec le 787 et Airbus avec l’A350, que l’intérêt vers la S1000D grandit. En effet, l’ATA iSpec 2200 apparait de plus en plus dépassée sur le plan technologique, exploitant encore le format SGML. Ainsi, la diffusion des manuels techniques est techniquement limitée, et donc plus en phase avec les projets des avionneurs. La S1000D, qui présente alors des similitudes structurelles mais bien plus moderne en exploitant le XML, apparait alors comme l’alternative idéale. Boeing et Airbus lanceront alors de grandes campagnes de CPF (Change Proposal Form) pour faire évoluer la S1000D jusqu’à la version 4.1 qui est désormais la plus répandue, utilisée notamment pour la documentation de maintenance de l’A350. L’adaptation à l’aéronautique civil étant désormais acquise, d’autres avionneurs, plus petits, s’y intéressent, comme d’ailleurs l’ensemble des équipementiers.


Qu’est-ce qui différencie la S1000D de l’ATA iSpec 2200 qui est le standard historique de l’aéronautique civil ?


Outre les années faisant de l’une l’avant-garde et de l’autre une relique technologique, la principale différence entre les deux standards repose sur la manière d’exploiter les données. L’ATA iSpec 2200 est conçue pour livrer des manuels monolithiques en format SGML tandis que la S1000D organise le contenu en Data Modules pour livrer le contenu en milliers de petits fichiers XML bien plus facile à exploiter et organiser à souhait. De plus, l’exploitation de plus en plus cross-média de la documentation technique impose des livrables compatibles avec les technologies web, ce que l’ATA iSpec 2200 à de plus en plus de mal à être.


Comment ADAM accompagne les acteurs de l’aéronautique civil dans le déploiement de la S1000D ?


ADAM est une suite logiciel totalement conforme avec le standard S1000D. En fait, il ne laisse aucune place à l’approximation, et c’est là que réside sa plus grande force. 4D Concept l’a pensé et réalisé dans le but d’accompagner l’ensemble des utilisateurs dans la production et la gestion du processus documentaire de la manière la plus simple qu’il soit. Rapidement opérationnel et facile à utiliser, ADAM présente un univers complet pour rédiger, gérer le contenu, procéder à des contrôles de masse, produire les différents livrables et assurer leur consultation avec un IETP de classe IV.

Ainsi, les entreprises produisant leur documentation en ATA iSpec 2200 pourront très facilement faire la transition avec ADAM, en plus de bénéficier de l’accompagnement par les experts de 4D Concept.

Vous avez un besoin ou un projet ? Laissez-nous un message.

    Vous autorisez 4D Concept à vous envoyer des newsletters

    4D CONCEPT PARIS (Siège social)

    41 avenue du Centre 78180 Montigny-le-Bretonneux SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES

    + 33 (0)1 61 08 50 20
    + 33 (0)1 61 38 24 41
    4D CONCEPT TOULOUSE

    76 Voie du TOEC Immeuble L’ECLAT 3EME ETAGE 31300 TOULOUSE

    +33 (0)5 32 26 05 00
    4D CONCEPT LYON

    523 cours du 3ème Millénaire Bâtiment D – 1er étage 69800 SAINT-PRIEST

    +33 (0)9 72 55 05 94
    4D CONCEPT AMSTERDAM

    Herengracht 450 1017 CA AMSTERDAM

    +31 615 482 624